Histoire de l’AFMAT

La création de l’AFMAT (Association Francophone de MAnagement du Tourisme) a répondu à un besoin de rencontre, d’échange, de fertilisation, de mise en réseau et en lumière de la recherche en management du tourisme, dans un contexte où ce secteur était devenu un enjeu sociétal, économique et managérial majeur. L’association a été créée en 2013 par Cécile Clergeau, entourée de Marielle Salvador, Jacques Spindler et Sébastien Bédé. A cette époque, et contrairement à ce que l’on pouvait observer partout dans le monde, la recherche francophone en sciences de gestion reconnaissait insuffisamment les recherches en management du tourisme. Le tourisme était considéré comme un terrain de recherche sans que ses spécificités et ses enjeux ne soient analysés. Les chercheurs en management du tourisme – dont les étudiants en doctorat- étaient isolés, voyaient les revues anglo-saxonnes prestigieuses dans lesquelles ils publiaient non reconnues par les instances françaises, les conférences francophones étaient rares et peu fréquentées par les spécialistes des sciences de gestion, et le dialogue avec les professionnels du tourisme était réduit. L’AFMAT a alors été conçue comme un espace de rencontre et d’échange visant à créer et diffuser nos connaissances relatives au management du tourisme.

La première conférence de l’AFMAT s’est déroulée en mai 2014, dans le cadre de la semaine du management organisée par la FNEGE. Depuis, l’AFMAT est membre du collège scientifique de la FNEGE, qu’elle remercie pour son accompagnement confiant depuis sa création.

Depuis 2014, une conférence est organisée tous les ans, des journées scientifiques sont labellisées AFMAT. Un partenariat avec la Revue Management et Avenir a été conclu: les meilleurs articles présentés lors de la conférence font l’objet d’un numéro spécial chaque année. Le premier atelier doctoral s’est tenu en 2015, le prix de la meilleure thèse en management du tourisme a été créé en 2016 et le prix du meilleur cas pédagogique a vu le jour en 2017.

En 2017, le nouveau conseil d’administration a élu Nicolas Peypoch président de l’association. Entouré de Marielle Salvador, Elisabeth Robinot, Cécile Clergeau, Laurent Botti, Jacques Spindler, il poursuit le développement de l’association et participe activement aux travaux du conseil scientifique de la FNEGE.

En 2019, Cécile Clergeau et Nicolas Peypoch ont coordonné un ouvrage “La recherche en management du tourisme” paru chez Vuibert. Cet ouvrage constitue le premier état de l’art en langue française de la recherche en management du tourisme, il regroupe les contributions de 30 chercheurs francophones et a reçu le label FNEGE.

Missions de l’AFMAT:

Cette association rassemble les chercheurs en management du tourisme, les experts, les consultants, les professionnels, qui, conscients que le tourisme constitue un enjeu majeur de nos sociétés et de nos économies, souhaitent participer à l’élaboration du savoir et à sa diffusion. Elle se donne pour objectif la mise en réseau, l’échange, la fertilisation croisée, la promotion des travaux de recherche, l’approfondissement des nos connaissances sur les spécificités du management du tourisme et leur diffusion.

Les statuts de l’AFMAT définissent précisément ses missions et ses buts:
1.    créer et diffuser la connaissance relative au management du tourisme ;
2.    créer et entretenir des réseaux d’échanges universitaires et professionnels  -comprenant des personnes physiques, des associations, des entreprises, des institutions ou des organisations- concernés par la recherche, le conseil, la formation, et l’enseignement dans les champs du management du tourisme ;
3.    assurer de la meilleure façon possible et par tous les moyens la communication d’informations sur les sujets relatifs au management du
tourisme;
4.    favoriser et développer les contacts avec les entreprises ou organismes nationaux et internationaux concernés par les champs du management du tourisme ;
5.    porter des projets collaboratifs de recherche, conseil, formation, enseignement et les contrats appropriés ;
6.    porter de telles actions et coopérations plus spécifiquement dans le cadre de la francophonie ;

L’Association  intègre les principes de la responsabilité sociétale : elle s’engage pour une éthique scientifique, une dynamique collaborative et partenariale avec les différents acteurs de la recherche, de la formation et de la diffusion des savoirs sur le management du tourisme, un esprit solidaire et des pratiques tournées vers la durabilité.